encore une heure si courte

Encore une heure si courte

Arts du mime et du geste / Théâtre musical / Théâtre d’objets

Mise en scène Claire Heggen

Prochaines représentations

// 20 mai 2018 à 16h
Festival V.O en Soissonnais
 Soissons (02)


Re création 2014

Ce spectacle créé en 1989 est emblématique du Théâtre du Mouvement car il synthétise le travail de recherche de la compagnie dans sa transversalité. L’acrobatie côtoie la musicalité du mouvement, le jeu d’acteur dialogue avec l’énonciation musicale des textes et la manipulation des matériaux-objets. 25 ans plus tard, Claire Heggen a choisi de recréer ce spectacle en Espagne, avec trois comédiens catalans.

De trois caisses émergent trois jeunes hommes, lointains cousins de Beckett, Tati et Buster Keaton. Ils s’expriment dans un langage étrange, imaginaire, musical et poétique. Tels des aventuriers ils se lancent dans un voyage improbable, une chasse au trésor à la destination incertaine. A l’aide d’un plan indéchiffrable, ces trois personnages explorent un environnement qui leur est inconnu voire hostile. De planches en caisses, de caisses en cubes, de cubes en feuilles de papier, l’espace dramatique se transforme et se colore de sens divers.

Parcours de vie où le trésor recherché réside dans le parcours lui-même.


Crédit photo : Sandrine Penda


Teaser du spectacle


>> site du spectacle


À partir des textes musicaux de Georges Aperghis
Coproduction Théâtre du Mouvement & La Mecànica

Avec Pau Bachero, Albert Mèlich, Alejandro Navarro

Création sonore Richard Dubelski
Lumières Etienne Dousselin
Costumes Jean-Jacques Delmotte

Diffusion
Créadiffusion Jean-Pierre Créance
jp.creance@creadiffusion.net – 06 60 21 73 80
www.creadiffusion.net

Créadiffusion-coul-site

 

 

 


Le DVD du spectacle est disponible à la vente
>> plus d’infos


Dans la presse

« Ce spectacle visuel pour trois clowns acrobates est prodigieux d’inventivité. On tangue avec eux, on frémit de leurs chutes vertigineuses. Ils sont happés par les éléments scéniques comme par magie. » Stéphane Capron – Sceneweb / 23 juillet 2016

« Une heure n’est pas assez pour, de boîtes en récits presque sans parole, s’amuser à faire de cette horloge implacable et irrémédiable un réseau ininterrompu de métaphores et de mises en abyme. »
Théâtrorama / 23 juillet 2016

« Un morceau dans le plus pur style de théâtre physique et d’objets, effectué avec une grande précision technique et beaucoup d’humour par les trois acteurs. »  RFI / 22 juillet 2016

« Qu’ils glissent dans un monde inconnu ou sur des pistes de papier, d’où s’échappent on ne sait quelles idées ou quels plans inachevés, ils ne laissent pas une seconde le regard tranquille, tant il faut veiller, pou s’en réjouir, au moindre mouvement qu’ils esquissent.  » L’Humanité – Gérald Rossi / 19 juillet 2016

« Nos trois héros sont touchants de par leur côté candide, et époustouflants de par leur agilité physique. Du grand art. On adore.  » La Provence / 19 juillet 2016

« Lointains cousins de Beckett, Tati et Buster Keaton, ils révèlent l’étrangeté du monde, bousculent sa pesanteur et ses tracasseries pour déployer toute la puissance de l’imaginaire. » Gwenola David
La Terrasse / 26 juin 2016

« Tout est possible dans ce spectacle surprenant et indéfinissable. » Fancultura (Espagne) / 15 septembre 2015

« Avec une précision d’orfèvre, les jeux constants d’équilibre et de déséquilibre dialoguent avec la partition musicale de Georges Aperghis, tout en révélant une série d’images corporelles loufoques et poétiques. Une pièce insolite, entre mime et acrobatie. »
Thierry Voisin – Télérama / octobre 2015

« Un tour de force, une oeuvre de beauté, ciselée, fine, subtile, traversée d’une énergie de vie incroyable. Un voyage dans l’irréel, une promenade à ne pas se refuser. » Toutelaculture.com / octobre 2015

« Encore une heure si courte est un travail canonique, une référence définitive. Il n’existe pas de théâtre gestuel qui atteigne ce génie.
Le corps au service de l’humour. Un corps imposant, entrainé pour exécuter les plus grandes prouesses sans se livrer à l’héroïsme. Trois corps qui se mettent au service d’une histoire absurde et naïve à l’imagination délirante, obéissant à une discipline extrêmement rigoureuse. Impressionnant. Un travail d’acteur hors pair, épuisant, confié à des professionnels très spécialisés. Trois comédiens qui nous font revivre le spectacle fondateur comme s’il s’agissait d’une première. Exact, parfait, intemporel. » Ultima Hora / octobre 2014


image003ENCORE UNE HEURE SI COURTE a reçu le Prix du meilleur spectacle au NOCHES FETEN 2016 (The European Performing Arts Fair in Gijon, Espagne)