Musicalité : De la dynamique du mouvement à la théâtralité

Dirigé par Yves Marc avec la participation d’Elsa Marquet Lienhart, flûtiste
// Du 01 au 10 avril 2019 – 48 heures – Off le week-end

Regarder un film, un spectacle, une scène de la rue et …COUPER LE SON !

On voit que tout geste, tout mouvement a une définition dynamique , « une musicalité », qui se définit par rapport au temps (vitesse, durée, rythme) et à la force (intensité, résistance, énergie, pression, tension, relâchement …comédie du muscle !).

Lento, accelerando, pizzicato, vibrato, silence, accent léger ou appuyé, suspension…

Le mouvement ainsi musicalisé devient théâtral par les états de corps, de pensée, d’émotions qu’ils provoquent et révèlent pour l’acteur et le spectateur.

Le corps peut devenir théâtre musical pour peu que l’on prenne conscience de cette musicalité, nuançant à l’infini les couleurs préparant les coups d’éclat… les coups de théâtre !

Que le mouvement soit réaliste, stylisé, chorégraphique, acrobatique , poétique, dramatique… il s’inscrit dans ce schéma de la dynamique…visuelle et musicale.

Qu’il soit acteur de mouvement, danseur, comédien de texte, mime, circassien, marionnettiste ou musicien, tout acteur agissant sur scène va être confronté à la précision et à la définition de cette dynamique et pouvoir en ressentir les résonances intérieures.

Comment un changement de rythme ou de tonus, une répétition ou une suspension dans la même séquence de mouvement, peuvent raconter des choses différentes?

Le stage proposera ainsi :

– d’explorer le jeu des vitesses, des dynamiques fondamentales, du rythme et des durées, des causalités et des conséquences dynamiques en insistant sur la précision de ces définitions.

  • – d’étudier le phrasé gestuel : depuis la pensée du mouvement jusqu’à sa réalisation dynamique.
  • – de prendre conscience des positionnements respiratoires : lieux de musique et d’émotions
  • – de repérer les variations toniques du corps en mouvement et de leur économie
  • – d’éprouver combien la musicalité du mouvement permet, par le jeu des fondamentaux du corps , d’accéder au jeu dramatique par les états émotionnels et de pensées traversés
  • – de cheminer à travers les jeux individuels et collectifs d’improvisation en direction de la composition dynamique musicale du mouvement .

Le stage sera « musicalisé» par Elsa Marquet Lienhart, flûtiste et actrice de mouvement, qui travaille aux possibles analogies entre musique sonore et musique visuelle : comment la musicalité du mouvement permet de créer un langage commun aux danseurs, comédiens et musiciens pour pouvoir créer ensemble ? Comment faire dialoguer musique visuelle et musique sonore ?

En apportant un éclairage sur certaines structures de compositions musicales Elsa proposera, à partir des jeux d’analogies, des ouvertures dans l’écriture gestuelle et de mouvement

Ce stage, ouvert à tous les acteurs du spectacle vivant, ne nécessite pas de formation musicale antérieure.

Il peut être une introduction au stage dirigé par Yves Marc du 13 au 22 Mai 2019: « Ce corps qui pense et s’émeut », sur les manifestations corporelles des états pensée et des états émotionnels car souvent la pensée et les émotions agissent sur nos actions de manière musicale (suspensions, accélérations, décélérations, répétitions, etc).

Lieu : Micadanse
15/16/20 rue Geoffroy l’Asnier
75004 – Paris

Horaires : 10h – 17h


Tarif individuel: 620 €
Tarif pris en charge : 830 €
Arrhes : 200 €

Conventionnement individuel AFDAS.
Possibilité de paiement en plusieurs fois.