IMG_1797

LE MASQUE NEUTRE A FLEUR DE PEAU

Dirigé par Claire Heggen avec Carine Gualdaroni (pour la construction des masques)
// Du 30 avril au 6 mai 2018 – 42 heures

Ce stage propose un « envisagement » particulier du corps à partir de la construction de son propre masque neutre et sa mise en jeu, en passant par l’animation du corps porteur de masques de la tête aux pieds, jusqu’à l’apparition de chimères.

Entre masque incorporé et masque délégué, exacte interface entre corps du mime contemporain et du marionnettiste, il s’agira par le placement de masques neutres en différents lieux du corps de l’acteur, de le démarquer d’un corps réel ou réaliste.

En cherchant où s’origine le mouvement d’animation du masque, quelque soit son emplacement, l’acteur découvrira l’expressivité des différentes parties du corps, de nouveaux chemins corporels et des corps scéniques plus fictifs, voire chimériques, jusqu’à croiser certaines figures mythologiques.

Grâce au masque exilé en des endroits inédits, il pourra explorer les limites entre : humain/animal, homme/femme, jeune /vieux, corps normal /corps monstrueux, sujet/objet, vie/mort.

Entre le rire et l’effroi, il inventera dans la fantaisie, des écritures de mini séquences dramatiques à partir des matériaux dégagés lors des explorations et improvisations.

Afin de constituer une entrée en matière, nous envisagerons le travail du corps à partir d’une grammaire élémentaire de la relation corps/objet, dans un souci de rapport organisé avec des objets et des matériaux simples utilisés, et d’une écologie corporelle.

Seront abordés :

– Entre sujet et objet : le masque neutre

Fabrication de son propre masque neutre avec Carine Gualdaroni.

Principe et économie du masque neutre.

Les voies du masque neutre et son expressivité (regard, pensée, engagement…).

Préparation corporelle au port du masque.

Application et entretien des fondamentaux dans la mise en jeu de l’objet/masque porté sur le visage.

Chœurs de masques et leurs corollaires, le héros et le dissident.

Etudes variations et composition pour une caractérisation du masque neutre par la manière de l’habiter.

– Entre sujet et objet : l’espace du projet

Transfert du masque neutre et de son fonctionnement à d’autres parties du corps que le visage : les chimères ou marionnettes corporelles.

Exploration des espaces de transformation du sujet vers l’objet et de l’objet vers le sujet, entre incorporation du masque et séparation/délégation vers la marionnette. Espace de l’entre-deux qui permet à l’acteur de faire la relation entre corps sujet / corps objet, d’approfondir cette relation et d’en identifier les différents modes d’énonciation que cela propose à l’acteur.

Composition de chimères individuelles et collectives.

Relation aux figures mythologiques.

 

Tarif individuel : 540 €
Tarif AFDAS et ADAMI : 800 €
Arrhes : 180 €
Conventionnement individuel AFDAS
Bourses ADAMI pour les artistes interprètes – se renseigner auprès du Théâtre du Mouvement

Possibilité de paiement en plusieurs fois.