Solo en chantier

Le solo en chantier

Dirigé par Claire Heggen
// Du 11 au 22 décembre 2017 et du 22 au 26 janvier 2018 – 90 heures

Du désir du solo à son écriture, le pas est grand.
Comment s’écrit un solo ? Pas de mode d’emploi.
L’acteur gestuel, sujet et objet d’art, instrument et instrumentiste, est son propre matériau à modeler, à transformer en oeuvre. Il est par là-même son propre auteur. L’acteur, sujet et auteur, désire  « dire » quelque chose. Ce faisant, il se confronte à ce qui se dégage et se « dit » de lui dans le projet même. Difficile d’identifier ce qui lui échappe et de mettre en forme un objet d’art, à montrer en définitive.

Comment être à la fois acteur et témoin de ce qu’il présente, tout en intégrant le regard supposé du spectateur ? Comment et avec quels outils composer sa partition pour pouvoir jouer sa partie avec la distance nécessaire ?

Ce stage propose, pour des acteurs ayant un intérêt pour le travail du corps (mimes, acteurs gestuels, danseurs, circassiens, marionnettistes) une (re)mise en chantier d’un solo impliquant le corps et d’une durée de dix minutes, sous forme d’un parcours en plusieurs étapes :

En décembre :
– une présentation du travail donnant lieu à des retours et commentaires individualisés et/ou collectifs et à des recommandations donnant des orientations possibles pour le travail à suivre.
– un apport d’outils d’analyse, techniques et dramaturgiques facilitant la prise de conscience de ce qui est mis en jeu et sa composition, pour sa mise en scène.
– un temps de retour au travail individuel en tenant compte des étapes précédentes.
– une deuxième présentation du travail, en l’état, avec retours, auto-évaluation et recommandations dans les directions de travail à préciser ou à explorer.

En janvier :
– une dernière étape à distance dans le temps, permettant de visionner le travail, de voir son évolution et les questions et réponses qui se sont posées.
– une présentation des travaux en cours lors d’une porte ouverte au public.

Limité à 6 stagiaires

 

Tarif individuel : 1200 €
Tarif AFDA et ADAMI : 1460 €
Arrhes : 400 €
Conventionnement individuel AFDAS
Bourses ADAMI pour les artistes interprètes – se renseigner auprès du Théâtre du Mouvement

Possibilité de paiement en plusieurs fois.

Crédit photo : David Schaffer